Quelle est la différence entre un revendeur de voitures et un vendeur particulier ?

La plupart du temps, lorsque l'on achète la voiture d'une connaissance, on connaît l'historique du véhicule en matière d'entretien et d'accidents, ainsi que la raison de la vente. Un particulier vend l'auto toujours dans l'état actuel. Le vendeur peut indiquer dans le contrat de vente qu'il n'est pas responsable des vices cachés. Par la suite, il ne sera donc pas simple de répercuter la responsabilité liée à un vice caché sur le vendeur.

Si, par contre, vous achetez à un revendeur de voitures, vous pouvez normalement partir du principe que le véhicule est en ordre. Le revendeur est obligé de donner une garantie d'au moins un an sur votre achat. Un revendeur de voitures professionnel ne peut pas exclure les vices cachés. Donc, si vous constatez des vices cachés pendant les six premiers mois suivant votre achat, vous pouvez répercuter la responsabilité liée à ceux-ci sur le vendeur.

Lorsque vous achetez une voiture d'occasion auprès d'un revendeur, vous ne savez absolument pas comment le propriétaire précédent a traité le véhicule. Vous n'avez aucune idée de l'endroit où la voiture était stationnée, dans un garage ou à l'extérieur, de la façon dont le conducteur roulait et de l'éventuelle implication du véhicule dans un accident.

En règle générale, acheter une voiture d'occasion auprès d'un revendeur de voitures vous coûtera environ 10 à 15 % en plus qu'auprès d'un particulier.

Comment être sûr de ne pas faire une mauvaise affaire ?

Même si vos connaissances en matière d'autos sont limitées, vous pouvez faire quelques simples vérifications vous-même pour vous faire une idée de l'état de la voiture que vous souhaitez acheter.

  • Vérifiez si l'auto présente des taches de rouille sous le revêtement de sol, mais également dans le coffre, sur l'échappement et dans les logements de roue.
  • Des différences de couleur dans la peinture de la carrosserie peuvent être un signe que la voiture a été impliquée dans un accident.
  • Mettez la main sur le capot. Si celui-ci est chaud, alors le vendeur a fait démarrer la voiture avant votre arrivée, potentiellement pour masquer des problèmes de démarrage.
  • Vérifiez si tous les témoins lumineux s'allument lorsque vous démarrez la voiture. Si un témoin ne fonctionne pas, il est possible que le vendeur l'ait expressément déconnecté pour dissimuler un défaut.
  • Faites un tour d'essai. Pendant que vous roulez, coupez la radio et tendez l'oreille pour repérer les éventuels bruits suspects et pour vérifier que le moteur tourne régulièrement. En outre, testez bien toutes les vitesses. Vérifiez également le bon fonctionnement des phares, des feux clignotants et des essuie-glaces.
  • Testez soigneusement les freins de la voiture. Vérifiez que vous n'entendez pas de grincements lorsque vous freinez. Arrêtez-vous dans une côte, tirez le frein à main et vérifiez que la voiture reste bien immobilisée. Pour tester la vitesse de réaction des freins, faites un freinage brutal. Mais restez prudent !
  • Roulez sur une longue ligne droite et relâchez un peu la pression que vos mains exercent sur le volant. Vérifiez que le volant ne vibre pas et que la voiture ne dévie pas vers la gauche ou vers la droite. Pour ce faire, aidez-vous du marquage sur la route.
  • Soyez attentif à l'odeur et à la couleur des gaz d'échappement. Une couleur blanche peut révéler des problèmes d'étanchéité dans le moteur et une couleur bleue, par contre, laisse présager une consommation excessive d'huile (ce que l'on peut généralement percevoir également à l'odeur). Pour un véhicule qui tourne au diesel, donnez aussi un grand coup de gaz. Si vous voyez alors apparaître un nuage de fumée noire, méfiez-vous.
  • Relevez le kilométrage affiché au compteur de la voiture et comparez-le à ce qui est indiqué sur le Car-Pass. Vérifiez que le numéro de châssis correspond à ce qui est indiqué sur la voiture.
  • Vérifiez que tous les documents de bord sont présents : certificat de conformité, certificat d'immatriculation (2 parties), certificat de contrôle technique et demande d'immatriculation d'un véhicule.
  • Comparez le prix demandé pour la voiture à d'autres modèles similaires de la même année de construction et ayant plus ou moins les mêmes kilomètres au compteur. Si vous remarquez une grosse différence de prix, demandez au vendeur la raison de cet écart.

De quoi avez-vous besoin pour assurer votre voiture d'occasion ?

Il va de soi que vous devez avoir un permis de conduire définitif. Ayez-le avec vous lorsque vous allez faire calculer le prix de votre assurance. Il vaut mieux également emporter votre certificat d'immatriculation, le contrat de vente avec mention du modèle de la voiture, le numéro de châssis, etc. lorsque vous allez faire faire la simulation pour votre assurance.