Pour de nombreuses familles, les vacances aux sports d’hiver ne sont rien moins qu’une authentique tradition familiale. La plupart du temps, cela impliquera un voyage en voiture. Comment vous assurer que vous êtes prêt pour vos vacances et pour un voyage en toute sécurité ? Découvrez ici nos 6 astuces. 

1. À ne pas oublier dans les bagages

Vérifiez que vous disposez bien de tous les accessoires de sécurité obligatoires. Pas uniquement ce qui est obligatoire en Belgique, mais aussi ce que prescrivent les règles en vigueur dans votre pays de destination. Emportez également un petit bidon de dégivrant pour serrures, ainsi qu’une housse de protection pour pare-brise, pratiques à avoir si la météo prévoit de la neige. Vous avez oublié votre housse de protection ? Vous vous débarrasserez de la neige avec un grattoir à glace.

N’oubliez pas non plus votre porte-documents avec toutes les informations importantes concernant, notamment, votre logement. Notez également les numéros de secours de votre assureur auto, utiles à avoir sous la main en cas d’accident, et glissez, dans vos papiers de bord, votre Covid Safe Ticket imprimé si vous ne le conservez pas sur votre smartphone. Mettez votre porte-documents dans votre boîte à gants afin de le retrouver rapidement en cas de besoin. 

Afin de parer à toute éventualité, il est aussi intéressant d’emporter le double des clés de votre voiture. De la sorte, si vous perdez votre clé, vous pourrez malgré tout poursuivre votre route. Par contre, ne conservez pas la clé et son double au même endroit. 

2. Attention aux embouteillages 

Surtout si vous prenez la route pendant les vacances scolaires, les embouteillages seront plus que probablement de la partie. Avant votre départ, pensez dès lors à repérer les itinéraires alternatifs. Cela vous évitera sans doute de vivre un moment très désagréable sur la route et vous fera gagner beaucoup de temps. 

Une tablette vous aidera à occuper les enfants si vous êtes coincé dans les files. Moins de stress pour le conducteur !

3. Faites le plein 

Gardez votre jauge carburant à l’œil. Lorsque vous êtes dans les embouteillages ou lorsque vous roulez dans un paysage montagneux, votre voiture consommera plus que d’ordinaire. 

Sans oublier le poids de vos bagages ou de votre coffre de toit installé sur votre voiture. Ceux-ci aussi feront grimper votre consommation. 

Quand vous remarquez que vous avez consommé trois quarts du réservoir, descendez à la première pompe à essence et faites le plein. Être coincé sans essence quelque part dans les montagnes, non merci ! 

4. Vérifiez que vous n’avez pas besoin d’une vignette

Pour certains pays européens, vous avez besoin d’une vignette. Vous pouvez commander la vignette en ligne ou vous adresser à des points de vente VAB. De nos jours, vous pouvez choisir entre une vignette à coller sur votre pare-brise ou un modèle numérique associé à la plaque d’immatriculation de votre voiture. Avant de partir, vérifiez donc bien que vous n’avez pas besoin d’une vignette dans le pays dans lequel vous vous rendez. Consultez l’aperçu ici.

Outre la vignette, vous devrez peut-être aussi vous acquitter d’un péage pour passer sur des ponts ou dans des tunnels. 

En général, le montant dépend du type de véhicule. 

5. Informez-vous sur les obligations en matière de pneus hiver et de chaînes à neige

Dans certains pays, les pneus hiver sont obligatoires ; dans d’autres, uniquement en cas de conditions hivernales. 

Depuis le 1er novembre 2021, la France impose les pneus hiver dans les cinq grands territoires montagneux : les Alpes, les Pyrénées, le Massif central, le Jura et les Vosges. En Corse aussi, les pneus hiver sont obligatoires. Les administrations régionales doivent encore décider sur quelles routes elles imposeront les pneus hiver. Des panneaux de signalisation préviendront les automobilistes. 

6. Vérifiez si vous avez une assurance assistance

Dans la plupart des cas, si votre voiture est couverte par une assurance full omnium, une assistance est incluse en cas d’accident. Toutefois, tous les assureurs ne prévoient pas une assistance en cas d’accident survenant à l’étranger. Et lorsqu’ils le font, l’assistance peut être limitée à un certain nombre de kilomètres en dehors des frontières. Consultez les conditions générales de votre police pour savoir dans quelles circonstances l’assureur octroie une assistance. 

Si votre assurance full omnium n’inclut pas une assistance à l’étranger ou si votre voiture n’est pas couverte par une full omnium, alors vous avez souvent la possibilité d’ajouter une assistance à votre assurance auto par le biais d’une assurance complémentaire. Mais, là aussi, il conviendra de vérifier si l’assistance interviendra partout en Europe, si une assistance dépannage est comprise et si l’assistance pour les personnes est prévue également.

Lisez plus sur Independer :

Voyager à l’étranger en voiture

Les règles relatives aux systèmes de navigation à l’étranger

Une check-list pour de bonnes vacances en voiture

Geef een reactie

Lees onze huisregels.

Independer blog