« Pour les jeunes conducteurs, une assurance est impayable » ou « une assurance omnium est la meilleure option » : tout ce que l’on entend sur les assurances auto n’est pas toujours vrai. Independer.be évince les cinq principales contre-vérités.

Contre-vérité 1 : assurance auto impayable pour les jeunes conducteurs

Un jeune conducteur n’a pas ou peu d’expérience de la conduite et doit faire face à une prime et, parfois, à une franchise plus élevées. Certains assureurs proposent toutefois des avantages aux jeunes. Ainsi, votre assureur peut proposer à votre enfant une réduction sur son assurance parce que vous êtes déjà client chez lui. Vous pouvez ainsi économiser jusqu’à 35 %. Si votre enfant conduit régulièrement votre voiture, reprenez-le alors dans votre police auto. Ainsi, il commence déjà à accumuler des années sans sinistre, qu’il pourra ensuite reporter sur sa propre assurance.

Quelle assurance convient le mieux à un adolescent ? Comparez les options ici.

Contre-vérité 2 : une assurance omnium est toujours le meilleur choix

Une assurance omnium n’indemnise pas seulement les dommages de la partie adverse lorsque vous provoquez un accident. Elle paie aussi les dommages occasionnés à votre propre voiture. Par conséquent, la full omnium est plus chère que la mini omnium ou l’assurance responsabilité civile. Toutefois, la valeur de votre voiture diminue chaque année. Après quelques années, si votre voiture se retrouve en perte totale, l’indemnisation sera plutôt limitée. Si votre auto a moins de cinq ans, une assurance full omnium est bel et bien recommandée. Pour les voitures de plus de cinq ans et de moins de 10 ans, une mini omnium est conseillée. Pour les voitures de plus de 10 ans, une assurance responsabilité civile est généralement suffisante.

Pour en savoir plus sur les assurances et les couvertures, cliquez ici

Contre-vérité 3 : il est judicieux de déclarer tout sinistre propre à mon assureur

Lorsque votre voiture est légèrement endommagée, il vaut mieux évaluer s’il vaut la peine de faire une déclaration auprès de votre assureur. Tenez compte de la franchise reprise dans votre police. Si, par exemple, une franchise fixe de 500 euros est prévue, l’assureur indemnisera les dommages au-delà de ce montant. Les 500 premiers euros sont à votre charge. Pour une franchise anglaise, l’assureur rembourse le montant complet des dommages lorsqu’il est supérieur au seuil. Si le seuil est de 500 euros et les dommages de 400 euros, l’assureur n’interviendra pas. Si, toutefois, les dommages s’élèvent à 1 000 euros, il paiera une indemnisation de 1 000 euros. Tout sinistre déclaré augmente votre prochaine prime annuelle. Il se peut donc qu’à terme, l’augmentation de la prime vous ait finalement coûté plus cher que le montant que vous percevez pour l’indemnisation d’un petit sinistre. Sauf si votre assureur vous a offert un joker pour récompenser vos années sans sinistre. Dans ce cas, vous pouvez recourir à votre joker et éviter ainsi une augmentation de votre prime auto à la suite d’un sinistre. Apprenez ici comment fonctionne le système du joker.

Contre-vérité 4 : le nombre d’années sans sinistre représente le nombre d’années sans dommages

Cela fait dix ans que vous conduisez et vous n’avez jamais causé de dommages ? Cela ne signifie pas automatiquement dix années sans sinistre. En effet, vous devez pouvoir les prouver. C’est possible uniquement si vous avez été assuré pendant toutes ces années. Les années sans sinistre sont alors indiquées sur votre attestation de sinistre. Apprenez ici comment vous pouvez obtenir votre attestation de sinistre.

Contre-vérité 5 : vous ne pouvez changer d’assureur que si vous avez résilié votre assurance auto trois mois avant l’échéance annuelle

C’est la règle générale. Il existe également des situations qui vous permettent de changer d’assureur plus vite. Lors de l’achat d’une nouvelle voiture par exemple, vous pouvez résilier immédiatement votre assurance actuelle. C’est aussi le cas si vous enez tout juste de déclarer un sinistre, que vous ayez reçu une indemnisation ou non, ou en cas de modification des tarifs de votre assurance ou des conditions générales. Vous devez alors toujours respecter un délai de résiliation d’un mois.

Changer d’assureur ? Comparez et choisissez l’assurance qui vous convient sur Independer.be

Consultez également les articles suivants :

Votre enfant comme conducteur de votre voiture, que devez-vous savoir ?

L’assurance bon marché est-elle également disponible pour un jeune de 18 ans ?

Quels sont les avantages de la souscription* d’une assurance via Independer?

Geef een reactie

Lees onze huisregels.

Independer blog