Après une longue période de télétravail obligatoire, nous pouvons enfin retourner au bureau à partir d’aujourd’hui. Le trafic sur les routes va donc augmenter à nouveau. Que se passe-t-il si vous avez un accident de la route sur votre trajet domicile-lieu de travail ? Que faire et quelle assurance couvre votre sinistre ? Independer.be vous explique tout.

Depuis la pandémie, le nombre d’accidents sur le chemin du travail a fortement diminué. En 2020, VIAS , l’Institut belge pour la sécurité routière, a recensé 17 920 accidents de ce type, une diminution de plus de 32 %. Le télétravail obligatoire en est principalement responsable.

Accident du travail ?

Un accident sur le chemin du travail est-il aussi considéré comme un accident du travail ? Bien sûr. Un accident du travail n’est pas qu’un accident sur le lieu de travail pendant l’exercice de votre fonction, mais aussi sur le trajet normal entre votre domicile et votre lieu de travail et inversement. Le trajet normal pour se rendre au travail n’est pas toujours le plus court. Si vous faites tous les jours un détour pour déposer votre enfant à la crèche, ce trajet sera votre trajet normal.

Déclaration

En cas d’accident, vous devez en avertir immédiatement votre employeur. Il devra faire une déclaration auprès de son assureur en accidents du travail. Cet assureur indemnise les frais médicaux résultant de l’accident du travail. Les frais d’hôpital, les factures du médecin et des médicaments ou encore les séances de kiné seront indemnisés conformément au barème INAMI, l’intervention de la mutuelle. Faites toujours une déclaration, même si les blessures ne semblent pas si graves à première vue. Si vous ne le faites pas, vous n’aurez pas droit à une indemnisation pour d’éventuels problèmes futurs à la suite de l’accident.

Conseil : en cas d’accident du travail, la mutuelle n’intervient pas tout de suite. Remettez donc tous vos documents originaux à l’assureur en accidents du travail.

Lire aussi : Remplir le constat d’accident européen en ligne : comment faire ?

Incapacité de travail

Si vous êtes en incapacité de travail temporaire en raison d’un accident du travail, l’assurance accidents du travail vous versera une indemnité journalière. Il s’agit généralement d’un pourcentage du montant journalier moyen de votre salaire de base. Si vous êtes en incapacité de travail permanente, vous recevrez une indemnisation annuelle qui tient compte du degré de votre incapacité de travail.

En cas de décès à la suite d’un accident du travail, votre partenaire recevra un certain pourcentage de votre salaire annuel sous forme de rente viagère, ainsi qu’une indemnisation des frais funéraires. Vos enfants ont droit à une rente viagère temporaire tant qu’ils reçoivent des allocations familiales.

L’assurance accidents du travail couvre-t-elle également les dommages causés à votre voiture ?

Non, vous devez faire appel à votre assurance auto pour cela. Si vous avez une full omnium, vous devez faire une déclaration auprès de votre assureur auto pour qu’il indemnise les dommages à votre voiture. Si vous n’avez qu’une assurance responsabilité civile (RC) ou une mini omnium et que vous êtes en tort, vous devez faire réparer votre voiture à vos frais. Votre assurance RC remboursera la partie adverse pour les dommages matériels et médicaux ainsi que les dommages causés à vos passagers.

Lire aussi : Quel impact a un accident sur la prime de votre assurance auto ?

Voulez-vous savoir ce que couvre votre assurance auto ? Comparez les conditions des différents assureurs sur Independer.be

Lisez plus sur Independer :

Vous habitez en ville? Votre assurance auto peut être jusqu’à 50 % plus chère

Un contrôle technique plus strict à partir du 1er octobre 2021 : une carte rouge pour ce genre de défaut

Qu’est-ce qu’une franchise et quand dois-je la payer ?

Geef een reactie

Lees onze huisregels.

Independer blog