Une voiture électrique ne tombe généralement pas en panne car elle contient moins d’éléments mobiles qu’une voiture avec un moteur à combustion. Mais que faire si vous tombez quand même en panne avec votre VE? Comment s’assurer et combien cela coûte-t-il? Independer.be vous explique tout et vous donne des conseils.

Remorquage

La transmission d’une voiture électrique est plus fiable et moins complexe que celle d’une voiture à moteur à combustion. Quand une VE tombe en panne, cela est souvent dû à un dysfonctionnement électrique, un problème du système de commande ou une batterie vide.

Comme il n’y a pas de position neutre sur les voitures électriques, beaucoup de constructeurs automobiles indiquent dans leur manuel que vous ne pouvez remorquer votre voiture que sur une courte distance. Généralement, on parle de dix mètres à une vitesse de dix kilomètres par heure maximum, sinon la batterie risque la surchauffe. Par conséquent, vous ne pouvez plus faire appel à la garantie de votre voiture.

Service de dépannage

Si vous êtes en panne avec votre VE, vous n’avez plus qu’une chose à faire : appeler la dépanneuse. Elle pourra vous dépanner vers le garage le plus proche ou bien recharger votre batterie à l’aide d’une borne de recharge rapide mobile. Pour ce genre d’intervention, vous devez vous attendre à une facture entre 350 et 450 euros. Si vous avez besoin d’un véhicule de remplacement pendant la réparation de votre voiture, comptez environ le même montant en plus.

Une panne sur la route ? Découvrez ici l’importance des assurances complémentaires

Assistance dépannage

Pour éviter les frais de dépannage, mieux vaut souscrire une assurance assistance dépannage. Vous avez le choix entre un contrat distinct et une assistance dépannage liée à votre assurance auto.

Une assistance dépannage distincte vous coûtera environ 60 euros par an. Vous pouvez souvent compléter ce contrat avec une voiture de remplacement, le dépannage en Europe et une assistance voyage médicale. Avec ces options supplémentaires, le prix monte vite à 200 euros par an. Parfois, le nombre d’interventions et de jours où vous pouvez bénéficier d’une voiture de remplacement est limité sur une base annuelle.

Si vous souscrivez un contrat d’assistance dépannage auprès de l’assureur qui assure déjà votre voiture, vous pouvez profiter d’une réduction de 30 euros sur le dépannage.

Combiner avec l’assurance auto

Vous pouvez également étendre votre assurance auto en souscrivant une assurance assistance complémentaire. Cela dépend des possibilités proposées par votre assureur auto. Les prix et les conditions varient d’un assureur à l’autre. Si vous vous retrouvez au bord de la route avec un pneu crevé, un système de refroidissement défectueux ou un problème électronique, vous pourrez compter sur l’assurance assistance. Vérifiez toutefois dans votre police les situations dans lesquelles votre assureur n’interviendra pas ou seulement de manière limitée.

Parfois, une voiture de remplacement est comprise, parfois vous pouvez l’ajouter comme option supplémentaire. Vérifiez également si vous pouvez compter sur une assistance en cas de panne dans votre allée, car certaines assurances exigent que vous soyez à quelques kilomètres de votre domicile. Pouvez-vous appeler l’assistance depuis votre allée ou devez-vous être à un nombre minimum de kilomètres de votre domicile ? L’assurance assistance peut être valable dans toute l’Europe ou seulement en Belgique. Vérifiez également si une assistance aux personnes est prévue. Pour faire le bon choix, vous devez non seulement comparer le prix, mais aussi les conditions.

Comparez les primes et les conditions de votre assurance auto avec et sans assurances complémentaires sur Independer.be

Lisez plus sur Independer :

Économisez de l’argent en achetant une voiture écologique

Pas d’accident ? L’assurance de votre voiture devient moins chère

Liste noire ou liste RSR

Geef een reactie

Lees onze huisregels.

Independer blog