Acheter sa première voiture est un rêve pour de nombreux jeunes. Pourtant, il y a de nombreux facteurs à prendre en compte. Choisirez-vous un moteur diesel ou à essence ? Et une voiture électrique ? Et qu’en est-il des coûts supplémentaires tels que les taxes lors de l’immatriculation de votre voiture ou du choix de votre assurance auto ? Independer.be vous met sur la bonne voie.

Diesel ou essence ?

Demandez-vous d’abord pourquoi vous utiliserez l’auto. Si vous parcourez 10 000 à 12 000 kilomètres par an ou toujours de courtes distances, une auto à moteur à essence ou une citadine électrique est le meilleur choix. Une voiture à essence est généralement moins chère à l’achat qu’une voiture diesel. Bien qu’un moteur diesel soit un peu plus avantageux en termes de consommation, vous ne pourrez pas compenser le surcoût de la voiture diesel par le nombre limité de kilomètres que vous parcourez chaque année. En effet, ces dernières années, les prix du diesel et de l’essence à la pompe sont pratiquement identiques. Une auto électrique est celle qui consomme le moins, mais elle représente toutefois un achat coûteux.

Autres frais

Ce choix entre une voiture à essence ou diesel déterminera également les autres frais de votre auto : entretien, taxe d’immatriculation, taxe de circulation et assurance.

Vous pouvez demander à un concessionnaire de votre marque favorite quels seront les frais d’entretien de votre voiture. La puissance de votre voiture détermine la taxe d’immatriculation (TMC ) et la taxe de circulation. En Flandre, la TMC a un tarif minimum (44,51 euros) et un tarif maximum (11 126,51 euros). Le tarif dépend de l’auto que vous achetez. En fonction des émissions de CO2 de votre auto, vous payez en Flandre chaque année une taxe de circulation comprise entre 76,32 euros et 4 844,27 euros, à quoi s’ajoutent les décimes additionnels communaux.

Imaginez que vous venez d’avoir dix-huit ans, que vous habitez au cœur d’Anvers et que vous achetez une VW Golf 1.2 TSI Allstar d’une puissance de 63 kW et dont la date de première immatriculation est le 01/04/2016. La TMC de cette voiture s’élève à 143,99 euros. Vous payez une taxe de circulation annuelle de 163,28 euros.

Assurance

Pour le calcul de la prime de votre assurance auto, ce sont notamment votre expérience de la conduite, votre lieu de résidence et la puissance de votre auto qui sont importants.

En tant que jeune conducteur, la prime de votre assurance auto sera plus chère que pour un conducteur ayant une expérience de la conduite de plusieurs années et pas ou peu de sinistres. La personne de dix-huit ans de l’exemple ci-dessus paie 1 552,88 euros par an pour son assurance RC si elle parcourt moins de 12 000 km par an. Son voisin de vingt-trois ans, qui a la même auto et cinq ans d’expérience de la conduite sans accident, paie une prime de 788,02 euros par an pour cette assurance chez le même assureur. Différents assureurs offrent aux jeunes des possibilités d’abaisser le prix de la prime. Renseignez-vous auprès de vos parents pour savoir où ils ont souscrit leur assurance auto. Si vous vivez encore chez eux et que vous prenez votre assurance auto chez le même assureur, vous pouvez parfois bénéficier d’une réduction allant jusqu’à 15 %. Une conduite sûre est de toute façon toujours payante. Les conducteurs n’ayant pas d’expérience de la conduite démarrent avec un degré bonus-malus de 14. Si votre police indique que vos années sans sinistre comptent double en tant que jeune conducteur, vous serez tombé, après deux ans sans sinistre, à un degré bonus-malus de 10. Ainsi, votre prime peut baisser de quelque 20 % en deux ans.

Découvrez les avantages proposés aux jeunes conducteurs sur Independer.be.

Lire aussi sur Independer :

Voiture électrique : à quoi devez-vous faire attention lorsque vous choisissez votre assurance ?

Mauvais payeurs : que se passe-t-il en cas de retard de paiement de l’assurance auto ?

Valeur voiture : quelle est la valeur de ma voiture ?

Geef een reactie

Lees onze huisregels.

Independer blog