Dois-je informer mon assureur si mon partenaire ou l’un de mes enfants conduit ma voiture, même si ce n’est que très occasionnellement ? Cela a-t-il une incidence sur la prime que je paie et quelles sont les conséquences en cas d’accident ? Independer.be apporte des réponses à ces questions.

Le conducteur principal est celui qui conduit l’auto le plus souvent. Pour la plupart des assureurs, quelqu’un qui prend la route en auto au moins trois fois par mois est qualifié de conducteur habituel. Un conducteur occasionnel est quelqu’un qui ne conduit l’auto qu’occasionnellement, moins de trois fois par mois. Les conducteurs habituels doivent également être couverts par la police.

Les conducteurs principaux et habituels doivent être domiciliés à la même adresse. Ajouter le partenaire avec qui vous ne cohabitez pas comme conducteur habituel à votre assurance auto se heurtera à un refus de l’assureur. En effet, cette pratique est assez sensible à la fraude. Elle permet de souscrire une assurance auto pour quelqu’un qui ne peut plus être assuré de par ses antécédents en matière d’accidents, par exemple.

Moins de 26 ans

La prime de l’assurance auto est calculée sur la base de l’âge, du lieu de résidence, de l’expérience de la conduite et des antécédents en matière d’accidents du conducteur principal. Si le conducteur habituel a moins de 26 ans, certains assureurs adaptent la prime. La prime de votre assurance responsabilité civile peut augmenter de quelque quinze pour cent. L’assurance RC est l’assurance obligatoire qui indemnise la partie adverse pour les dommages lorsque vous provoquez un accident.

Toutefois, il est judicieux d’indiquer votre fils ou votre fille comme conducteur habituel/conductrice habituelle dans la police. Il ou elle accumule de l’expérience dans la conduite et peut reporter les années sans sinistre lors de la souscription d’une propre assurance auto. Ça fait une belle différence.

Et en cas d’accident ?

Lorsque vous provoquez un accident, le degré bonus-malus de votre assurance est adapté. Votre prime sera ainsi plus chère. Lorsqu’un accident est imputable à un conducteur habituel, votre degré bonus-malus augmente également.

Nous vous l’expliquons à l’aide d’un exemple.

Votre fille de 18 ans vient d’obtenir son permis de conduire et prend souvent votre auto pour sortir. Lors d’une de ses sorties, elle oublie la priorité de droite, une autre auto heurtant ainsi le flanc de votre auto. Les dommages subis par la partie adverse se chiffrent vite à quelques milliers d’euros. Votre assureur indemnisera la partie adverse pour les dommages. Toutefois, vous n’avez pas fait ajouter votre fille comme conductrice habituelle à votre police, par crainte d’une prime plus élevée. C’est pourquoi l’assureur peut vous réclamer le montant des dommages. Si votre fille est bel et bien indiquée comme conductrice habituelle, l’assureur répercutera l’accident sur votre prime d’assurance. Pour un jeune conducteur, certains assureurs appliquent également une franchise pour un accident causé le week-end ou un jour férié. Cela vous coûtera certainement moins que devoir payer l’intégralité du montant des dommages.

Comparez les conditions des différents assureurs sur Independer.be

lire aussi sur Independer :

​Assurance conducteur : qu’implique-t-elle ?

​Conditions générales assurance auto : conditions de police

Voiture électrique : à quoi devez-vous faire attention lorsque vous choisissez votre assurance ?

Geef een reactie

Lees onze huisregels.

Independer blog